« On ne méritait pas de perdre ces deux parties » - Ludovic Harrisson

Une dure séquence pour les Prédateurs


©(Photo gracieuseté- Suzy Aubin)

Ludovic Harrisson a marqué un but lors de son premier match avec les Prédateurs vendredi dernier.

 

Les Prédateurs de Joliette ont connu une fin de semaine difficile, alors qu’ils ont perdu leurs deux matchs à domicile les 11 et 12 novembre dernier. Ils se sont inclinés contre Princeville vendredi soir par la marque de 7 à 1, puis contre Montréal 7 à 5 le lendemain. Toutefois, autant l’entraîneur des Prédateurs que les joueurs s’entendent pour dire que ces résultats ne reflètent pas l’allure des matchs. 

 

« Quand tu regardes juste le tableau indicateur et que tu vois 7 à 1, tu as l’impression que c’était un match à sens unique, mais ce n’était vraiment pas le cas. Nous avons effectué un de nos meilleurs matchs de l’année hier. Les gars ont dépensé beaucoup d’énergie et ont joué de la bonne façon pendant 60 minutes », a évoqué l’entraîneur-chef, Samuel Fortier. Ce dernier a ensuite expliqué que les lacunes se trouvent devant le filet.  

« Ce soir, nous avons lancé le double de tirs au but que notre adversaire (40 contre 23), nous aurions dû gagner. Je crois que la problématique présentement est que nous avons besoin d’un peu de renfort devant le filet. Nous avons des gardiens remplis de bonnes intentions, mais qui se cherchent un peu. » 

Il est à noter que juste avant la fin de semaine, les Prédateurs ont effectué d’importantes transactions afin d’améliorer leur formation. Ils ont tout d’abord rapatrié le jeune attaquant de Saint-Thomas Ludovic Harrisson à la maison. Ce joueur de 20 ans avait joué pour les Prédateurs lors de la saison 2019-2020 et évoluait pour les Tigers de Campbellton au cœur de la Ligue maritime de hockey junior A. Il détient d’ailleurs d’impressionnantes statistiques au sein de cette ligue et figurait parmi les meilleurs pointeurs au moment de son échange.  

« Nous sommes vraiment contents de l’avoir ici, il va nous apporter beaucoup! C’est un bon leader qui joue dans les deux sens et qui voulait évoluer à Joliette. Quand nous sommes allés le chercher, nous savions exactement ce qu’il allait nous amener et c’est ce qu’il nous a livré au cours de ses deux premiers matchs avec nous. J’ai adoré son travail», a ajouté Samuel Fortier.  

Cependant, afin d’acquérir Harrisson, les Prédateurs ont dû se départir de leur gardien Thomas Boucher puisque la formation a droit à un nombre maximal de joueurs de 20 ans. Les prochains mouvements de la formation viseront donc à venir en aide aux gardiens. 

Les Prédateurs ont aussi fait l’acquisition du défenseur Cédric Cardinal et l’équipe travaille dans l’objectif d’amener un joueur local de 19 ans au sein de la formation. « Nous allons faire des changements jusqu’à tant que l’on gagne! » 

Défaite contre Princeville 

Les Prédateurs ont tout d’abord affronté le Titan de Princeville vendredi soir au Centre récréatif Marcel-Bonin. Il s’agissait du premier match de Ludovic Harrisson au cœur de sa nouvelle équipe. « J’étais content! C’est moi qui a demandé l’échange, je voulais être plus proche de chez moi et jouer avec mes chums! Je connais le ¾ de l’équipe », a-t-il mentionné en entrevue avec L’Action.  

L’issue de ce premier match n’a toutefois pas été celle qu’il aurait espérée. Même si le match a été serré et que les Prédateurs ont mené au chapitre des tirs au but pendant les 40 premières minutes de jeu, le Titan de Princeville a été le seul à trouver le fond du filet lors de ces deux périodes et il l’a fait à cinq reprises.  

C’est finalement en tout début de troisième période qu’Harrisson a réussi à inscrire le premier but de son équipe et également son premier avec les Prédateurs. Le Titan a toutefois ajouté deux autres buts à son décompte et le match s’est terminé par la marque de 7 à 1. « Le pointage ne reflète pas le match, nous avons laissé beaucoup d’énergie et d’émotions contre cette équipe et je crois que cela a paru lors de notre match du lendemain où nous sommes arrivés un peu fatigués », a commenté Fortier.  

Un mauvais départ 

En effet, ce match de samedi, contre le Phoenix de Montréal, a mal commencé. L’équipe adverse a profité du lent départ des Prédateurs pour inscrire trois buts dans les cinq premières minutes de jeu. C’est finalement après 8min 45s que les Prédateurs se sont ajoutés au tableau indicateur grâce au but d’Olivier Archambault. Environ sept minutes plus tard, Olivier Quessy a marqué le second but de Joliette avec l’aide de Fabrice Champoux et de Louka Pauzé.  

Les Prédateurs étaient sur une bonne lancée et sont revenus encore plus forts en deuxième période. Ils ont dominé la zone adverse et ont connu de belles chances de marquer dès les premières minutes. Le gardien du Phoenix Thomas Pigeon a cependant arrêté leur élan à de nombreuses reprises. C’est finalement en fin de période qu’Alexis Bolduc et Pierrick Brousseau ont chacun inscrit un but et ont donné l’avance de 4 à 3 aux Prédateurs.  

Les choses se sont corsées en troisième période, alors que le Phoenix a marqué quatre buts sans réplique. Il restait 2min 46s au match quand Alexis Bolduc de Joliette a finalement répliqué. Le pointage était de 7 à 5. Les Prédateurs ont ensuite enlevé leur gardien et ont tenté le tout pour le tout, mais malgré de belles chances, le pointage est resté inchangé.  

Harrisson a terminé en mentionnant que Joliette détient une équipe vraiment solide et qu’elle ne mérite pas d’être aussi basse au classement, « je suis convaincu que les choses vont débloquer! » 

L’équipe de Joliette sera seulement de retour au Centre récréatif Marcel-Bonin le samedi 3 décembre.

Prochain match

Social

Dernières nouvelles